MA BIO

 

Je suis née « sous X » — Sous le signe de l’Inconnue, un joli titre — le 26 avril 1966, dans le XVIIIème arrondissement de Paris, d’une femme qui n’a laissé aucune trace. Une circonstance définitive, la racine de l’équation : mon acte de naissance est une déclaration d’abandon.

J’ai été élevée au sein d’une famille de mélomanes, catholiques et hauts-fonctionnaires. Scolarité à Notre-Dame-des-Oiseaux puis à Notre-Dame-de-Sion, études de Droit et de Sciences-Politiques à Assas (Paris II), de journalisme à l’IFP (Institut Français de Presse).

En 1983, après le BAC et en même temps que mes études universitaires, je commence à travailler à la radio (Europe 1, RTL). En 1989, je publie mon premier roman : Maria Morena (éd. Lieu Commun). Je travaille toujours à la radio (Europe 2, France Inter). En 1990, mon deuxième roman (Le Livre de Boz, éd. Balland) a du succès ; je sors le troisième dans la foulée. En 1991, je pars aux USA écrire la première biographie de Tennessee Williams en français (Tennessee Williams, l’Oiseau sans pattes) publiée l’année suivante aux éditions Balland.

En 1993, je travaille toujours à la radio, mais en Suisse (Couleurs 3). Le 5 octobre, je rencontre mon Amour. Alors que je viens de terminer un quatrième roman, ma maison d’édition (Balland) est vendue : mon éditeur disparaît dans la nature et la nouvelle équipe ne me calcule pas. Je me désynchronise.

En 1997, L’Hypothèse de l’argile sort aux éditions Flammarion.

Puis c’est la traversée du désert. Qu’ai-je fait dans le désert ?

Des scénarios pour la télé ; de la vidéo d’art et d’essai avec le collectif L.U.C. (La Ultima Copita) ; des chroniques pour défendre la francophonie (dans le journal Métro reprises sur France Info).

En 2009, je sors un recueil de nanoromans (De l’Ange à l’huître) aux éditions Jean Paul Bayol qui me proposent de diriger ma propre collection littéraire ; ce sera : « L’Esprit de l’Escalier », consacrée aux textes francophones de formats courts.

En 2011, je fonde avec une amie les éditions Émoticourt : une maison d’édition numérique dédiée aux textes francophones de formats courts. Durant cinq ans, Nadine Bayle et moi-même publierons une cinquantaine d’auteurs débutants ou confirmés dont Annie Saumont, Azouz Begag, Alain Defossé, Michèle Gazier, Max Genève, Hélène Gestern, Denis Parent, Christiane Baroche, Martine Roffinella, Mathieu Simonet, Thomas Baumgartner, Anne Serre …

En 2015, paraît ma biographie de Jane Bowles aux éditions du Seuil.

Mon dernier livre, à ce jour, est un roman sous forme de chroniques villageoises : Les Joies simples (éd. François Bourin, 2018).

Félicie Dubois, octobre 2019